Aujourd'hui, Alger forme une importante agglomération

Des mesures SNTF pour rétablir la fluidité du
trafic ferroviaire de la banlieue est d’Alger

station ferroviaire alger

Dans un communiqué, la SNTF (Société nationale des transports ferroviaires) indique que « des mesures ont été prises pour une meilleure ponctualité des trains sur la ligne à double voie de la banlieue est d’Alger (Alger-Thénia) où des perturbations dans le trafic sont enregistrées en raison de la mise hors service partielle de la voie n°1.

Selon la SNTF, la ligne ferroviaire électrifiée Alger-Thénia a subi des dégâts sur le tronçon Réghaïa-Thénia à la suite, notamment de manifestations des habitants du quartier Bensaïdane (Réghaïa), qui protestaient, depuis décembre 2013, contre l’implantation d’un projet de centre d’enfouissement technique (CET) près de leur quartier.

L’Entreprise précise “Pour permettre la fluidité des circulations et une meilleure ponctualité des trains, la SNTF a envisagé de déprogrammer provisoirement trois (3) trains en aller et retour desservant la relation Alger-Thénia jusqu’au rétablissement de la caténaire de la voie n°1 entre Thénia et Corso ».

À l’occasion de la rentrée sociale, marquée par une forte demande en transport de voyageurs à laquelle il fallait faire face, la STNF a augmenté la fréquence des circulations de 40% pour atteindre 130 trains (départs) par jour entre Alger et Thénia, dès le 15 septembre, selon la même source. “Toutefois, depuis la mise en vigueur de la nouvelle marche horaire des trains, les circulations sur la banlieue est d’Alger ont été sensiblement perturbées suite aux retards fréquents allant jusqu’à la suppression de certains trains à fort retard aux heures creuses (de 10h00 à 15h00)”, déplore la SNTF. La mise hors d’état de service partielle de la voie n°1, à cause de « l’ampleur des dégâts causés par les actes de malveillance », fait qu’actuellement, les trains circulent dans le sens Réghaïa-Thénia et vice versa sur la même voie n°2, transformée en voie unique ouverte de ce fait à un seul train à la fois entre Corso et Réghaïa, d’où les perturbations constatées, ajoute-t-on.

À consulter:  Métro d'Alger : Haï El Badr-El Harrach sera livrée durant le premier semestre 2015

En estimant que les conditions d’exploitation normales de cette ligne très fréquentée exigent le fonctionnement des deux voies, la SNTF assure qu’elle a diligenté sa filiale « Rail Electr » pour « procéder à la réparation et rétablissement, dans les meilleurs délais possibles, de la caténaire de la voie n°1 en commençant en priorité les travaux sur le tronçon Corso-Thénia, jugé moins touché par les actes de dégradation”. Tout en annonçant donc la déprogrammation [ provisoire ] de trois trains, soit plusieurs départs, pour une meilleure ponctualité, l’exploitant de la ligne reconnaît que « selon les moyens disponibles de la SNTF, il serait difficile de rétablir dans l’immédiat la voie n°1 ».

Les transports urbains vont bon train à Alger

Les Transports à Alger: Extension du métro, tramways et téléphériques

Les transports urbains à Alger vont bon train, les travaux d’extension du métro, tramways et téléphériques se poursuivent allégrement. Omar Hadbi, DG de l’entreprise du métro d’Alger (EMA) dévoile dans son entretien à TSA-ALGÉRIE, les quartiers de la capitale qui seront désservis d’ici peu par le métro.

Archives