Aujourd'hui, Alger forme une importante agglomération

L’extension Hai El-Badr – El-Harrach du métro d’Alger, livrée fin 2014

Métro Alger - El-harrach

le ministre des Transports, Amar Ghoul, a annoncé hier, lors d’un point de presse organisé en marge d’une visite d’inspection de projets relevant de son secteur dans la wilaya d’Alger, que « L’Office national de la météorologie sera doté prochainement d’un nouveau statut d’envergure afin que celui-ci soit un pôle opérationnel au niveau national et régional ». après avoir visité le nouveau bâtiment, avant de se rendre sur le chantier de la ligne d’extension Hai El-Badr – El-Harrach du métro d’Alger.

Le ministre a ensuite expliqué que « ce centre devra bénéficier d’une notoriété nationale et régionale au vu de son importance dans l’économie nationale afin de constituer une force réelle en matière de données météorologiques ». Dans ce sens, il a déclaré que « l’Office sera équipé des toutes dernières technologies ce qui devrait lui permettre d’annoncer des prévisions plus précises d’une validité pouvant dépasser les 15 jours ».

Au plan des ressources humaines, le ministre a annoncé qu’« une série d’opérations de formation spécialisée sera engagée à l’étranger et au niveau national afin de prendre en charge la formation du personnel qualifié ».

M. Ghoul a expliqué que «le but est d’élargir la coopération de l’Office avec d’autre secteurs afin de toucher tous les aspects de la vie du citoyen et la vie économique et sociale du pays.» Dans ce cadre le ministre a annoncé que plusieurs conventions seront signées avec différents secteurs afin de les faire bénéficier des prestations de l’Office national de la météorologie.

À consulter:  Le nouveau terminal d'Alger: Pose de la première pierre des travaux de réalisation

D’autre part, le ministre a indiqué que «son département a décidé de réexaminer la nature juridique du Centre national de prévention et de sécurité routière». Il a estimé que «ce centre a un grand rôle à jouer dans la sensibilisation et la prévention routière ». Au vu de son importance, M. Ghoul a annoncé que «le centre aura un nouveau siège et sera équipé de toutes les commodités nécessaires à l’échelle nationale ».

Il est prévu que le nouveau statut de ce centre entrera en vigueur vers la fin de l’année 2014, a indiqué le ministre qui a fait observer que cet institut devrait prendre la forme d’une banque de données relative aux accidents de la circulation et communiquées par la police, la gendarmerie et la protection civile, le bilan de ces accidents survenus en 2013 s’élevant à 4.540 morts et 69.582 blessés et les dégâts matériels estimés à environ 100 milliards de dinars. Il a indiqué qu’«il faut élargir les missions de sensibilisation de ce centre par le renforcement des liens avec le ministère de l’Education nationale de même que vers les autres secteurs concernés par les accidents de la route ».

Sur le chantier du métro d’Alger, et en ce qui concerne la ligne Haï El Badr-El Harrach, M. Ghoul a annoncé que «le projet sera terminé à la fin 2014 a avec l’achèvement des travaux de réalisation des stations et la pose des différents équipements.» Selon les explications fournies sur les lieux, l’exploitation commerciale de cette extension pourra intervenir au cours du premier trimestre 2015.

Le tronçon Hai El Badr-El Harrach, d’une longueur de 4 km, est doté de 4 stations (Bachdjerrah 1, Bachdjerrah 2, El Harrach gare et El Harrach centre) équipées, notamment d’ascenseurs pour les personnes à capacité physique réduite qui font défaut dans la première ligne en exploitation depuis deux ans.

À consulter:  POMA, le géant mondial du téléphérique s'installe en Algérie

Il y a lieu de noter que les travaux de réalisation de cette extension ont été entamés en 2012, pour un délai de réalisation de 23 mois avec une enveloppe financière de 110 millions d’euros. La première ligne du métro (Tafourah-Haï El Badr), inaugurée le 1er novembre 2012, est également dotée d’une deuxième extension qui va de la Grande poste à la Place des Martyrs, dans la Basse Casbah, sur un trajet de 1,7 km. Les travaux de cette extension sont en cours.

Les transports urbains vont bon train à Alger

Les Transports à Alger: Extension du métro, tramways et téléphériques

Les transports urbains à Alger vont bon train, les travaux d’extension du métro, tramways et téléphériques se poursuivent allégrement. Omar Hadbi, DG de l’entreprise du métro d’Alger (EMA) dévoile dans son entretien à TSA-ALGÉRIE, les quartiers de la capitale qui seront désservis d’ici peu par le métro.

Gator Website Builder
Archives