Aujourd'hui, Alger forme une importante agglomération

La ligne du métro Haï El Badr-El Harrach,
Amar Ghoul, s’est dit « satisfait »
du taux d’avancement des travaux

metro-hai-el-badr-elharrach-10

Lors d’une visite d’inspection, le ministre des Transports dira, « Nous comptons passer de 1.5 millions de passagers du métro à 5 millions par mois. Cette performance sera réalisée », une fois les trois tronçons (la Grande Poste à Bab El Oued, Hai El Badr à El Harrach et Hai El Badr à Ain Naadja), auxquels il s’est rendu hier, seront achevés.

Les trois opérateurs de téléphonie mobile procéderont dès la semaine prochaine aux travaux nécessaires pour permettre aux usagers d’utiliser leur téléphone sur toute la ligne en exploitation du Métro d’Alger.

Au niveau des différentes stations, Amar Ghoul, même s’il s’est dit « satisfait » du taux d’avancement des travaux, n’a cessé d’instruire les responsables de l’entreprise du métro à « accélérer » et « respecter » les délais impartis. Par la réalisation de cet ensemble d’infrastructures, le ministre affirme qu’il sera, particulièrement, question de « désengorger » la capitale dont le nombre de visiteurs va crescendo, jour après jour. Ce désengorgement, poursuit-t-il, sera facilité par la réalisation d’autres stations allant vers Chevalley, Dély Brahim, El Achour et Chéraga. M. Ghoul affirme en outre, que « nous engagerons bientôt les travaux liant Ain Naadja à Baraki et El Harrach à Bab Ezzouar et l’aéroport international ». Le ministre des travaux publics se réjouit de ce « travail de conception interopérable entre le métro, le tramway et le chemin de fer ». Dans ce sens, il souligne que cette « complémentarité extraordinaire va booster et fluidifier considérablement la circulation à Alger ».

Une annonce inédite faite par M. Ghoul et qui fera plaisir à des millions d’usagers du métro, à trait au lancement « la semaine prochaine des travaux concernant le projet de couverture téléphonie mobile par les trois opérateurs (Mobilis, Nedjma et Ooreedo). Les plannings « sont respectés et nous en sommes contents et fiers », enchaîne M. Ghoul. d’ajouter : « Nous encourageons l’outil national, qu’elle soit entreprise publique ou privée, pour les efforts colossaux entrepris sur le terrain ».

Très attentif aux explications qui lui ont été fournies par le PDG du métro d’Alger au niveau des trois stations, le premier responsable des travaux publics a également donné des directives aux entreprises qui sont sur chantier pour « élargir leur champ d’intervention dans le domaine des travaux, de l’équipement, de la signalisation, diversifier leur plan de charge et compléter avec un partenariat pragmatique pour poursuivre les travaux futuristes dont l’objectif est d’arriver à 60 km de Métro d’Alger et sa périphérie ». Il sera également question de l’élargissement important que vont connaître les projets du tramway et des chemins de fer. « Il y a un maillage adéquat au niveau de la conception, la réalisation et la projection », indique M. Ghoul.

Entre autres instructions, le ministre a mis l’accent sur la construction de parkings sous-terrain ou à étage afin de préserver le côté esthétique de la ville ainsi que la promotion des services en se mettant en aval avec les standards internationaux ».

Par ailleurs, le ministre, en se rendant au tronçon liant la Grande Poste à Bab El Oued dont les travaux des 150 derniers mètres seront achevés fin 2014, a appelé les différents responsables à « imaginer une solution pour créer une relation dans le cadre du développement urbain. » Et de « promouvoir le côté culturel et historique. » Dans cette optique, il annonce qu’une station musée sera construite dans le tronçon liant la Grande Poste à Bab El Oued et sera « à la portée de tout le monde. » La ligne Hai El Badr- El Harrach, dont les travaux de génie civil sont en phase d’achèvement sera, elle, mise en service durant le premier semestre de l’année 2015.

Articles apparentés

Une réponse à Métro d’Alger : Haï El Badr-El Harrach sera livrée durant le premier semestre 2015

POMA, le géant mondial du téléphérique s’installe en Algérie

La société française Poma s’implante
en Algérie, après Renault et Alstom

Un accord a été signé avec le géant mondial du téléphérique POMA ce jeudi 4 décembre à Paris pour la création d’une entreprise en Algérie. Accord officialisé à l’occasion de la visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal dans la capitale française.

Les transports urbains vont bon train à Alger

Les Transports à Alger: Extension du métro, tramways et téléphériques

Les transports urbains à Alger vont bon train, les travaux d’extension du métro, tramways et téléphériques se poursuivent allégrement. Omar Hadbi, DG de l’entreprise du métro d’Alger (EMA) dévoile dans son entretien à TSA-ALGÉRIE, les quartiers de la capitale qui seront désservis d’ici peu par le métro.

Archives