Aujourd'hui, Alger forme une importante agglomération

En janvier 2018, le premier train Coradia Polyvalent d’Alstom sera livré à la SNTF

train Coradia Polyvalent

Alstom a signé un contrat avec la Société Nationale des Transports Ferroviaires d’Algérie (SNTF) pour la fourniture de 17 trains Intercités Coradia Polyvalent. Le montant de cette acquisition s’élève à environ 200 millions d’euros. Le premier train sera livré en janvier 2018.

Cet investissement s’inscrit dans le programme de modernisation et d’extension du réseau de SNTF. Ces trains relieront la capitale Alger aux principales villes du pays comme Oran, Annaba, Constantine et Bechar. Le modèle choisi est un Coradia Polyvalent. Chaque rame pourra transporter jusqu’à 265 passagers. Sa vitesse maximale sera de 160km/h et, en motorisation hybride (électrique et diesel), il pourra circuler sur tout le réseau algérien.

Selon le communiqué d’Alstom publié sur leur site internet, Gian-Luca Erbacci senior, vice-président d’Alstom Transport au Moyen-Orient et en Afrique, s’est félicité d’avoir remporté cet important contrat en déclarant: « Nous nous réjouissons de la confiance que SNTF porte à Alstom. Déjà adopté par SNCF et les régions françaises depuis 2009, Coradia Polyvalent est le choix idéal pour répondre aux besoins de transport de l’Algérie. Les passagers algériens sont assurés de voyager à bord d’un train qui bénéficie des dernières innovations technologiques alliant confort, performance et protection de l’environnement ». Le Coradia Polyvalent destiné à l’Algérie est un train bi-mode (thermique et électrique – 25 kW) pouvant circuler à une vitesse de 160 km/h.

train Coradia Polyvalent [b]

D’une longueur totale de 110 mètres, le train comporte six voitures et offre une capacité de 265 passagers. « Coradia Polyvalent répond aux besoins de la SNTF et de ses passagers. Il est adapté aux conditions climatiques du pays (sable, températures extérieures) et dispose d’un système de climatisation très performant. Par ailleurs, ce train est équipé d’un plancher bas facilitant l’accès et le déplacement à bord. Accessible à tous, et en particulier aux personnes à mobilité réduite. Il respecte la dernière norme. Enfin, l’architecture du train et sa motorisation performante permettent d’éliminer les bruits et vibrations offrant un confort de voyage inégalé », lit-on dans la présentation du constructeur. Le site d’Alstom à Reichshoffen en France assurera la conception, la fabrication et la validation des 17 trains Coradia.

Cinq autres sites en France participeront à ce projet : Saint-Ouen pour le design, Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs et alternateurs, Tarbes pour les chaînes de traction et Villeurbanne pour l’informatique embarquée et l’information voyageurs. Cet important contrat n’est pas le seul à avoir été remporté par Alstom qui a été chargé, à travers un consortium (trois partenaires), d’étendre la ligne de tramway de l’agglomération de Constantine de 10 kilomètres, révèle Alstom. Sa part dans le contrat, attribué par l’Entreprise du métro d’Alger (EMA), l’opérateur des transports en commun d’Algérie, s’élève à environ 80 millions d’euros.

L’extension devrait être achevée d’ici 3 ans. Alstom fournira le système intégré, les voies, les caténaires, les systèmes de télécommunication et de signalisation, les sous-stations ainsi que l’équipement pour la billetterie. Cette extension reliera l’actuelle gare de Zouaghi à la nouvelle ville de Ali Mendjeli ainsi qu’à l’aéroport Mohamed Boudiaf. Depuis son inauguration en juillet 2013, le tramway a déjà transporté plus de 7,2 millions de voyageurs. Son extension vers la nouvelle ville, à forte densité, augmentera la fréquentation.

La ligne prolongée, qui couvrira au total une distance de 18 kilomètres, une fois les travaux achevés, sera équipée des premiers tramways Citadis qui sont en cours de fabrication sur le site de Annaba par Cital, la coentreprise locale d’Alstom, créée avec Ferrovial et EMA en 2010. Grâce à Cital, qui compte aujourd’hui 200 salariés, Alstom est bien placée pour satisfaire les besoins croissants du pays en matière de systèmes de tramway et pour soutenir le développement des villes algériennes. Encore une fois, Gian-Luca Erbacci s’est félicité en estimant : « En passant cette nouvelle commande, EMA confirme une fois de plus sa confiance dans les solutions de tramway intégrées d’Alstom. Alstom est fier de participer au développement du réseau de transport en commun de Constantine à travers un mode de transport qui est à la fois durable, fluide, confortable et accessible à tous les voyageurs ». Outre la fourniture des systèmes de tramway intégrés pour les villes d’Alger, d’Oran et de Constantine, Alstom a réalisé des infrastructures pour les tramways de Ouargla, Mostaganem et Sétif.

À consulter:  Accès à la téléphonie mobile aux usagers du métro d'Alger

Les transports urbains vont bon train à Alger

Les Transports à Alger: Extension du métro, tramways et téléphériques

Les transports urbains à Alger vont bon train, les travaux d’extension du métro, tramways et téléphériques se poursuivent allégrement. Omar Hadbi, DG de l’entreprise du métro d’Alger (EMA) dévoile dans son entretien à TSA-ALGÉRIE, les quartiers de la capitale qui seront désservis d’ici peu par le métro.

Archives